3 janvier 2013
Une mécanique impressionnante

Cette nuit j’ai rêvé que je croisais Mos Def et El-P dans la galerie marchande de "ma petite ville de province natale" (du côté d’Orléans je crois, en tout cas il faisait gris) : au début je ne comprenais pas trop ce qu’ils faisaient à zoner à la Halle aux Vêtements, à Kiabi et dans les autres boutiques repeintes en noir. Mos Def restait un peu en retrait, mais El-P se pavanait en jogging bleu électrique, casquette de cycliste verte et chaussettes remontées dans ses grosses Nike pourries : on devinait le fruit d’une stratégie marketing très étudiée, mais qui mettait un certain temps à faire effet. Les quelques ados à traîner par là par exemple ne savaient pas du tout qui étaient ces deux types, et n’avaient pas l’air d’en avoir grand-chose à carrer. El-P m’a reconnu, et m’a serré la main avec la cordialité d’un ministre. C’était sympa mais bizarre.

Après un temps je suis parti et me suis retrouvé dans les Alpes suisses, chargé d’accompagner les passagères d’un funiculaire jaune, j’étais peintre à côté mais je ne me souviens pas de tout, hormis certaines étapes panoramiques.


Précédent | Suivant