2 octobre 2014

Rêvé que j’avais été désigné ou élu Conseiller régional des affaires culturelles du Limousin, sans avoir jamais posé ma candidature. Après une visite clandestine de mon futur bureau, et un barbecue sauvage / brainstorming entre amis sur le toit de l’hôtel de région (un bâtiment en forme de colline, entièrement recouvert de pelouse et percé d’écoutilles, situé à l’emplacement de mon ancien lycée), je me suis soudain rappelé l’ennui de mon adolescence, la pluie en continu, les bagarres stupides après lesquelles personne ne s’excusait, et ma promesse de ne jamais devenir un enfant du pays. En conséquence de quoi, le lundi matin pour ma prise de fonctions, les notables de la région en faisant l’appel m’ont trouvé endormi à mon "bureau", une sorte de chaise de dentiste blanche sur coussin d’air. Au début je faisais semblant, conscient du ridicule et de la grossièreté de mon geste, et sachant que ma carrière de fonctionnaire était finie (c’était le but), mais petit à petit le vrai sommeil est venu, et j’ai plongé dans un rêve dans le rêve, les nuages, ma plus belle récompense. Level up.


Précédent | Suivant