11 janvier 2013
"L’avenir est-il aux média de niche ?"

Je suis en train d’écouter le débat d’Arrêt sur Images à propos du manifeste de la revue XXI : mon esprit dérive, et j’imagine un éditeur BD "de niche", élégant et très pointu, une petite équipe d’amis aux approches artistiques, narratives, graphiques, etc très variées, mais avec en commun un spectre critique assez balèze, genre formulé par un rappeur de 289 de QI. Le truc du futur. J’imagine les auteurs le matin, contents d’aller dessiner dans leurs ateliers respectifs façon Interiors Porn ou The Selby, au sein même des locaux de l’éditeur et payés pour ça, horaires libres, 1500€/mois, et les comics couleurs qui sortent à la chaîne au prix de 5€... Ok, ok, NoBrow ressemble un peu à ça, mais pour les locaux c’est pas sûr.


Précédent | Suivant